Leurs enfants après eux d’après Nicolas Mathieu

Notre adaptation de Leurs enfants après eux (©Actes Sud) verra le jour en novembre 2021. Les premières répétitions ont eu lieu pour produire, notamment, une maquette du spectacle à voir ici https://vimeo.com/492091414.

Prochaines représentations :
23 novembre 2021Maison des Arts du Léman (74)
– 25 et 26 novembre 2021Théâtre d’Aurillac (15)
– 2 et 3 décembre 2021L’Auditorium Seynod en co-programmation avec Bonlieu Scène Nationale (74)
– 7 janvier 2022Théâtre des Collines (74)

© Hugo Fleurance

Dans chaque ville que portait ce monde désindustrialisé et univoque, dans chaque bled déchu, des mômes sans rêve écoutaient maintenant ce groupe de Seattle qui s’appelait Nirvana. Ils se laissaient pousser les cheveux et tâchaient de transformer leur vague à l’âme en colère, leur déprime en décibels. Le paradis était perdu pour de bon, la révolution n’aurait pas lieu ; il ne restait plus qu’à faire du bruit.

Extrait de la note d’intention

Dans Leurs enfants après eux, les comédiens prennent en charge les personnages et la narration. L’adaptation du roman les fait osciller entre l’incarnation et la prise de parole directe au public.

L’enjeu pour nous, qui venons d’une école du texte et des acteurs c’est de les placer au cœur du dispositif scénique. Ce sont eux qui, par leur corps, se feront les relais de la puissance qui circule dans cette œuvre. Ils incarneront une foule de figures différentes, certaines seront centrales et d’autres ne feront que passer. Le rôle des costumes et notre capacité à transformer les acteurs seront donc essentiels. Nous souhaitons par ce biais situer l’œuvre dans son époque et souligner le passage du temps. Nous verrons évoluer Anthony, Hacine, Stéphanie, Clémence, d’année en année.

Leurs enfants après eux, c’est une tranche de vie pleine de sève. Ce roman est constitué de l’enchâssement d’une multitude de parcours, de person- nages qui traversent l’œuvre puis qui disparaissent ou qu’on retrouve des années plus tard. Retranscrire théâtralement ce concentré de vie, cette humanité qui agit autant qu’elle est agie par un système social et économique me semble aujourd’hui être le rôle le plus essentiel de nos pratiques.


MISE EN SCÈNE & ADAPTATION Hugo Roux

AVEC
Lauriane Mitchell
Louise Chevillotte
Édouard Sulpice
Tristan Cottin
Soufian Khalil
Jeanne Masson
Adil Mekki


LUMIÈRES & RÉGIE GÉNÉRALE Hugo Fleurance
SCÉNOGRAPHIE Juliette Desproges
COSTUMES Alex Costantino
SON Camille Vitté

SOUTIENS
Coproductions Maison des Arts du Léman – Scène Conventionnée (74), Théâtre d’Aurillac – Scène Conventionnée (15), L’Auditorium Seynod – Scène Régionale (74), Château Rouge – Scène Conventionnée (74)

Avec la participation de l’ENSATT, du JTN, du Studio d’Asnières-ESCA, de la Ville d’Annecy, du Département de Haute-Savoie, du Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon et de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Retour aux créations